En savoir plus sur ce projet à Echallens


« Eglise ouverte. » Ces deux mots décrivent à eux seuls l’intention de cette démarche novatrice : ouvrir tout grand les portes du temple pour que la vie s’y manifeste et s’y développe.

Porté par le pasteur Christian Vez, ce projet veut apporter une offre complémentaire à celle des paroisses du Gros-de-Vaud.
« L’idée de l’église ouverte est née en début d’année lors d’une rencontre régionale des responsables paroissaiux, explique Christian Vez. Cette rencontre était consacrée au développement de nouvelles idées qui permettraient à l’Eglise réformée de rejoindre une palette de gens plus large que celle qui participe aux activités habituelles des paroisses. Lors de cette rencontre j’ai lancé l’idée de faire du temple d’Echallens une église ouverte. »

L’idée résonne positivement auprès des responsables d’Eglise rassemblés ce jour-là. Elle a continué de faire son chemin durant le printemps. Et depuis début septembre, le projet commence à prendre forme.

« J’espère pouvoir organiser des célébrations interactives chaque dernier dimanche du mois à 17h, précise Christian Vez. Il s’agit dans mon esprit de célébrations ouvertes à tous, quel que soit son âge ou ses convictions. La plupart des gens se déclarent en effet ouverts d’esprit, mais cette ouverture se confronte très vite à ses limites lorsqu’elle se heurte à la complexité de la réalité. L’Eglise elle-même se veut ouverte à tous, mais il lui est très difficile de concrétiser ce désir d’ouverture lorsqu’elle se trouve bousculée dans ses schémas de fonctionnement, notamment en matière de musique et de chants. »

Outre les célébrations, Christian Vez imagine accueillir des expositions, des spectacles, des temps d’échange dans le temple d’Echallens. Un projet d’ «escape-church », construit sur le modèle des escape games est même en gestation.